Allemagne 03

1. Introduction

La ferme laitière a été déménagée hors du village par le prédécesseur et d’une terre agricole de 12 vaches laitières et de 8 hectares, elle a été transformée en 120 hectares de culture de champ et d’exploitation des herbages, qui a aussi 45 à 50 vaches laitières avec leurs petits. Quand sa fille et son beau-fils sont venus à la ferme en 2008, ils ont commencé à travailler ensemble chez la ferme. En 2011 une société opérationnelle a été établie. Aujourd’hui, trois générations vivent de la ferme. Apres une période difficile, en 2016 le transfert a été complété, après la décision du jeune couple de quitter la ferme pour établir une exploitation agricole ailleurs.

2. Profil du promoteur

Nom n.n.
Age 36
Sexe Masculin
Education Master en Sciences Agricoles; Formation en apiculture; Ecole agricole gratuite
Etat civil Marié
Âge des enfants 7 et 4

3. Profil de la ferme

Adresse Le Bade-Wurtemberg
Superficie de la ferme en ha 130 ha
Date depuis laquelle la famille possède la ferme Générations plusieurs
Nombre d’ouvriers de la ferme (Membres de la famille) 2 (A plein temps) 1 (A temps partiel/ saisonniers)
Nombre d’ouvriers de la ferme (En dehors de la famille) 1 (A plein temps)

Description de la ferme avant la succession

L’entreprise a été considérablement améliorée et élargie par le prédécesseur. Après des phases de croissance immenses, l’acquisition des terres et les superficies louées, la ferme s’est stabilisée et actuellement, sa superficie territoriale couvre 120ha et son troupeau a 45 vaches laitières. Des progénitures femelles ont été conservées afin d’augmenter le troupeau et des progénitures mâles ont été destinés à l’abattoir et ils ont été gardés dans une zone d’engraissement supplémentaire de la ferme. Même avant la succession, plusieurs changements ont été effectués:
- la production du lait des vaches d’un régime composé de foin
- la production biologique
- le pâturage innovant
- l’apiculture (20 colonies d’abeilles)
- le tourisme agricole
- les manifestations chez la ferme liées à l’agriculture
Le beau-fils et le père ont été capables de travailler ensemble afin de perfectionner des détails qui n’étaient pas suffisamment réfléchis pendant l’expansion et le développement de la ferme

Description de la ferme après la succession

Après la succession en 2016, qui a demandé une grande dépense d’énergie, toute personne impliquée est contente de la situation, et tous ont rechargé les batteries pour des tâches nouvelles. Le prédécesseur reste toujours actif par rapport à la ferme. Les entrepreneurs planifient les prochaines phases de développement dans la direction de l’agro-tourisme, afin d’élargir la base de revenu. Les successeurs veulent suivre leur propre chemin et ils sont reconnaissants à la génération précédente pour sa performance.

4. Procédure de succession

La procédure de succession était un grand défi. Déjà dès l’année 2010, la consultation et la médiation ont été incorporées dans la procédure de succession. Dans la période précédente leur mariage (2011), le beau-fils et la fille ont été préoccupés de leur gagne-pain et ils voudraient documenter juridiquement leur contribution à l’entreprise agricole actuelle. En 2011, l’entreprise a été fondée en tant que partenariat entre le père et le beau-fils. Un processus social extrêmement exigeant entre les deux générations a eu lieu parallèlement au développement de l’entreprise. Il y avait des positions et des opinions différentes par rapport à la gestion et le développement futur de l’entreprise. Le prédécesseur ainsi que le successeur sont des personnalités fortes et très différentes.
Le prédécesseur a des attentes élevées, ce que crée au successeur la peur de l’échec. Il a toujours l’impression qu’il a quelque chose à prouver au prédécesseur. Le lien fort du prédécesseur avec l’œuvre d’une vie est facilement constaté.
Malgré la consultation approfondie et les discussions récurrentes, la situation qui concerne la succession s’est tellement aggravée que pendant le Noël 2015 les successeurs désignés ont décidé de quitter la ferme. Ils ont commencé activement à chercher une autre ferme. Alors le prédécesseur se radoucit. Symboliquement, il a mis le sceptre dans les mains du successeur quand il signait le contrat et ils sont tous allés à diner afin de fêter cette évolution. Même après la succession, il y a des craintes, des soucis et des difficultés qui compliquent – d’une manière opérationnelle ainsi que sociale. Comme c’était le cas avant la succession, le successeur pense encore que du temps sera nécessaire afin de trouver le point optimal de proximité et de distance et aussi de se laisser aller et collaborer. Chaque partie impliquée a mis des efforts massifs dans la procédure de succession. Aujourd’hui, tous sont contents qu’une solution ait été trouvée et que toutes les trois générations continuent à vivre ensemble à la ferme.

Menaces/Défis

  • Communication: Il faut qu’on parle entre nous et qu’on communique clairement. La communication non verbale est ainsi importante. Le fait que nous nous montrons constants et que nous pensions vraiment quitter la ferme a mobilisé le prédécesseur. C’est un vrai défi de parler et demeurer à la table quand la situation s’envenime et des préjugés se présentent.
  • Attentes / menaces: c’est très difficile d’harmoniser des attentes différentes ou dans certains cas extrêmement grandes. La médiation et les conseils peuvent aider. Néanmoins, à la fin, la solution doit être désirée par les participants eux-mêmes. La clarté pendant les discussions est importante. A la place de se concentrer toujours sur les attentes de l’un, on devrait reconnaitre que l’autre peut être une bonne personne, malgré ses défauts.

Formation principale/Aptitudes/Compétence

  • Avoir confidence en lui-même aiderait le successeur pendant la procédure de succession et les disputes entre lui et le prédécesseur. Il préfèrerait d’être plus assuré et confiant.

  • Cela a à faire aussi avec le fait que, dans certains cas, la clarté de connaitre ce qu’on représente et ce qu’on veut peut-être manquée.

  • Si on connait ce qu’on représente et le but qu’on a, avec la nécessite de croire en nous-mêmes résulte à un niveau adéquat d’assurance.



”Ouvrez-vous et soyez complétement clairs pendant les conversations avec le prédécesseur! Examinez chaque situation sous de nombreux points de vue. Cela peut résulter à bien se comprendre! Ne considérez pas que voue êtes trop importants, mais soyez résistants!”

“Finalement, c’est toujours utile de se comporter vertueusement: restez honnêtes et ne badinez pas! Les enjeux au niveau d’entreprise et personnel sont considérables!”

Conseil del successore

5. Considérations, aptitudes/compétences impliquées dans la procédure de succession et requêtes/questions